Le jeu constitue une passerelle entre les cultures les plus diverses de notre planète.

Partout, le jeu séduit l’enfant, l’adulte le plus humble et l’intellectuel le plus érudit et représente un trait commun à toute l’humanité, voire un miroir de celle-ci.

Nous avons travaillé depuis 13 ans avec toutes sortes de structures et de publics, des hôpitaux aux écoles, en passant par le musée ou l’aéroport. Le jeu fait partie de l’humanité et bien qu’il soit apparenté à l’enfance et au divertissement, nous avons compris qu’il était bien plus et pouvait être utilisé tel qu’un véritable outil thérapeutique, pédagogique, de cohésion sociale et de vecteur d’ouverture culturelle.

Culture

Découvrir d’autres pays par leurs jeux, c’est d’aller à la rencontre d’autres cultures, de découvrir d’autres modes de pensée. L’association a recherché et répertorié des jeux venus de toutes origines et époques pour œuvrer à la compréhension des cultures du monde et déceler les nombreuses mécaniques de l’esprit des peuples du monde.

Qu’ils soient d’adresse, de stratégie ou de hasard, les jeux sont à l’image des populations et de leur société. La diversité des jeux nous permet aujourd’hui d’admirer la grande créativité des hommes et des cultures et de nous renseigner sur le contexte historique et symbolique de leur lieu d’origine.

Education

Stimuler l’imagination, susciter la curiosité et l’étonnement, dans un premier temps, le jeu contribue également au développement psychologique et intellectuel de tout individu. Il nous donne à réfléchir, nous pousse à la logique, à la déduction, à choisir et à décider. Il renforce les capacités de concentration, de maîtrise de soi et de coordination physique.

En Europe on utilisa pour la première fois au XIX ème siècle le jeu en tant qu’outil pédagogique et éducatif. On réalisa que le jeu permettait de développer de capacités et ainsi contribuait au développement psychique et moteur de l’enfant. Dans d’autres régions du monde, telle qu’en Asie, le jeu est depuis longtemps utilisé comme un outil d’apprentissage.

Certains jeux ont, à l’origine, un but évident de sanction initiatique. C’était le cas dans les tribus indiennes d’Amérique du nord, où, avant d’être admis chez les adultes, les jeunes devaient prouver leurs qualités de bon viseur, en lançant des flèches à travers un anneau de fer.

Ces mêmes qualités de perspicacité, de rapidité, dans l’analyse d’une situation stratégique, se retrouvent dans le jeu d’échecs, elles ne relèvent là que de l’exercice intellectuel.

Social

Dans le cadre de nos actions nous créons des espaces de rencontres autour du jeu, afin de provoquer la découverte d’autrui et de favoriser des échanges intergénérationnels et multiculturels. Le jeu rapproche des individus différents ou d’un même groupe autour d’un moment de distraction, de convivialité et de communication. Mais avant tout, jouer demande de respecter les règles et les autres joueurs, en permettant de valoriser la solidarité, le respect et l’écoute chez les joueurs.
Nous tentons ainsi à contribuer au maintien et au développement du lien social.


Vous souhaitez plus d'informations ?

Contactez-nous